Je me prostituerai pour la postérité, de Stéphanie-Lucie Mathern

Quand :
11 octobre 2018 @ 16 h 00 min – 19 h 00 min
2018-10-11T16:00:00+00:00
2018-10-11T19:00:00+00:00
Où :
Galerie Bertrand Gillig
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

La galerie accueille Stéphanie-Lucie Mathern pour une exposition intitulée « Je me prostituerai pour la postérité » à laquelle elle convie Axel Sanson, peintre parisien.

Stéphanie-Lucie Mathern qui manie aussi bien le verbe que le pinceau poursuit son travail de peinture avec l’art de la dérision et la puissance d’évocation plastique que l’on commence à lui reconnaître.

Le titre, emprunté à la chanson de Daniel Balavoine, le chanteur, interpelle de manière provocante, on pense au quart d’heure de gloire de Warhol et au plus gros défauts de notre société du spectacle : le narcissisme et l’avidité.
Clin d’œil aux professionnel(le)s de l’exposition, où souvent on ne donne rien à voir si ce n’est soi.

https://www.facebook.com/events/719822235077280/