Association de promotion artistique Touch-Arts

L’auto-édition : Focus sur cette méthode de publication d’un livre

Vous venez de passer des semaines voire des mois à rédiger un ouvrage. Pas question alors de bâcler la phase de sa publication. Elle est déterminante pour en assurer une bonne promotion. On recense 3 méthodes pour publier un livre, mais celle qui nous intéresse le plus aujourd’hui est l’autoédition.

– Comment fonctionne-t-elle ?
– Pourquoi se tourner vers l’autoédition ?
– Comment imprimer vos ouvrages ?
Focus sur cette méthode au succès grandissant.


Livre numérique ou livre imprimé ?

Commençons par rappeler les deux types de supports désormais disponibles.

  • Le livre numérique ou e-book : il a fait une entrée fracassante il y a quelques années dans le monde de la publication. S’il exige peu d’investissement financier, c’est à l’auteur de mettre en place une campagne infaillible de promotion de son livre s’il espère rapidement se faire connaître.
  • Le livre imprimé : même avec l’avènement du numérique, le livre papier n’est pas prêt de disparaître. Format, reliure, couverture : donnez vie à votre travail d’écriture. Et puisque l’impression est un gros poste budgétaire, sélectionnez un professionnel qui réalisera pour vous un produit fini de qualité qui vous ressemble !


Comment fonctionne l’autoédition ?

Vous avez choisi la méthode de l’autoédition ? Bravo ! À vous la satisfaction de tout mener de front (graphisme, marketing, communication…) et de décider de l’entière apparence de votre ouvrage ! Même si elle représente une importante charge de travail, l’autoédition est aujourd’hui en plein essor pour publier un livre. On identifie 3 raisons à cela :

  • La difficulté grandissante de trouver une maison d’édition.
  • L’essor du livre numérique.
  • La multiplication des plateformes sur internet.

Concrètement, voilà en quoi consiste l’autoédition :

  • L’auteur ne passe pas par une maison d’édition. L’aventure se vit de bout en bout : depuis l’écriture jusqu’à la distribution des livres.
  • L’écrivain maîtrise toutes les étapes de la publication : correction, mise en page, élaboration de la couverture, choix de l’imprimeur (si publication en version papier évidemment), distribution et promotion.
  • Il conserve l’intégralité de ses droits d’auteur. C’est sans doute un des avantages majeurs de l’autoédition qui garantit à l’auteur cette jouissance, contrairement à l’édition classique où il cède une partie de ses droits. Aucun engagement n’est donc pris vis-à-vis d’une maison d’édition : l’auteur peut ainsi envisager de prochaines publications, sous d’autres formats…
  • Il a la main sur la fixation du prix de vente de son livre, dont il touchera l’intégralité des bénéfices. À noter toutefois que si l’auteur passe par une plateforme internet, il n’en percevra qu’un %.


Pourquoi choisir l’autoédition pour publier un livre ?

L’autoédition ne séduit pas seulement les jeunes auteurs, mais aussi les plus confirmés. Ce phénomène, qui a le vent en poupe aux États-Unis, gagne la France et est très prometteur pour pallier les difficultés du secteur de l’édition.

Tous les genres littéraires s’y adonnent désormais : roman classique, bande dessinée, livre de science-fiction… Preuve que la méthode est efficace et ne souffre pas d’une mauvaise image.

Coup de projecteur sur les avantages de l’autoédition :

  • L’écrivain est libre et autonome.
  • On l’a vu plus haut, mais oui il est le maître à bord ! La conservation de ses droits d’auteur lui autorise une entière liberté.
  • La publication est rapide dès que le manuscrit est terminé et elle est possible autant de fois que l’auteur le souhaite s’il est productif !
  • La création d’une communauté de lecteurs. Proximité, échanges, fidélisation… les réseaux sociaux favorisent ce terrain propice à l’animation d’un lectorat et à la séduction éventuelle d’une maison d’édition par la même occasion !


Comment imprimer un livre en autoédition ?

L’écriture de votre livre est achevée ? La mise en page est effectuée ? Votre couverture a été pensée avec l’aide d’un graphiste ?

Venons-en à présent à l’étape concrète de l’impression de votre livre, si en effet vous choisissez le livre papier. C’est une étape fondamentale, celle qui donne vie à votre travail de rédaction ! Voici nos 2 conseils principaux.

Préparer les fichiers

Si vous voulez imprimer un livre en dos carré collé, vous devez prendre en compte plusieurs éléments :

Ils sont à considérer avant la mise en page de votre fichier sur les différents logiciels. Définissez donc bien en amont quel aspect vous souhaitez donner à votre livre afin de faciliter le montage.

Le calcul du dos de votre livre

Le dos ne désigne pas la quatrième de couverture, mais la tranche. L’épaisseur du dos est mesurée grâce à une puissante formule magique qui va dépendre du choix de votre papier, de la couverture ou du nombre de pages.

Pour éviter de tout compliquer, nous n’allons pas vous la révéler. Rassurez-vous, la plupart du temps, les sites d’impressions possèdent des calculateurs qui permettent de connaître l’épaisseur de votre dos en fonction des paramètres cités. Le but est que vous puissiez savoir si, par exemple, vous pouvez faire figurer un titre sur la tranche et en quelle taille.

Le montage de votre couverture

Pour le montage de vos couvertures, vous devez observer quelques règles avant d’imprimer votre livre en autoédition :

  • Comme sur n’importe quel support d’impression, n’oubliez pas de prévoir du bord perdu (entre 3 et 5 mm) et une marge de sécurité à l’intérieur de votre fichier avec une dimension sensiblement égale.
  • Respectez la zone de sécurité. C’est la dimension de votre dos, soit l’espace entre votre première et quatrième de couverture.
  • Pour la deuxième et troisième de couverture, une réserve blanche est obligatoire. Vous devez ajouter 5 mm de chaque côté de votre dos. Cette zone est celle où l’on dépose la colle.

Le montage des pages intérieures

Les règles diffèrent en fonction des pages que vous voulez assembler. Par exemple, le bord à gauche de la première page intérieure doit respecter les 5 mm, car c’est l’endroit où l’on applique la colle. Nous vous encourageons à télécharger le guide du dos carré collé qui explique, à l’aide de schémas, comment réaliser le montage de vos pages intérieures.


Solliciter un imprimeur expert

Quand on souhaite faire imprimer un livre, même si c’est en petite série, mieux vaut faire appel à des professionnels… comme nous ! Choisisssez une Imprimerie qui dispose de la « Dubinker Ak ». Alors ce nom ne vous dit sûrement absolument rien. C’est la machine qui permet d’assembler vos livres, pour proposer de la petite série au meilleur prix. C’est grâce à elle que vous pouvez réussir l’impression d’un roman en quelques exemplaires, voire en un seul, sans avoir à payer des frais importants liés au calage de la machine.

En parlant de prix, sachez que faire appel à un imprimeur en ligne est plus économique que de tenter de l’imprimer soi-même. On ne parle même pas de la qualité et du rendu final !

Encore un argument en faveur de l’imprimeur : si vous avez un doute sur l’impression de vos fichiers, vous pouvez bénéficier de l’accompagnement du service client. Et si vous n’êtes toujours pas sûr de votre fichier, un service PAO se charge de vérifier votre fichier pour voir s’il est bien calibré.

Vous l’avez compris : publier un livre en autoédition n’est pas de tout repos et nécessite une grande organisation. Votre autonomie vous donne carte blanche sur les choix à la fois de distribution et aussi d’impression. Consultez Imprimerie A Réaction pour vos projets d’impression de livre en autoédition et donnez ainsi à votre travail d’écriture la plus belle des allures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.