Association de promotion artistique Touch-Arts

Concert symphonique de la philharmonie franco-allemande-hongroise : César Franck et Anton Bruckner

Details
Date:

avril 1

Time:

06:00 pm – 09:00 pm

Click to Register: Click to Register
Organizer

deutsch-französisches forum junger kunst

Email: noreply@facebookmail.com
Venue

Conservatoire de Strasbourg

Un concentré de passion, de grands talents & un dialogue interculturel – voilà ce qu’est la Jeune Philharmonie franco-germano-hongroise. L’orchestre de projet international réunit les qualités musicales individuelles et exceptionnelles des quelque 90 musiciens professionnels de différents pays en une « expérience sonore envoûtante » (Ami de l’Opéra). Cela est rendu possible par des professeurs renommés de conservatoires européens, des membres d’orchestres de renom et surtout par le directeur musical Nicolaus Richter. Depuis plus de 30 ans, il sait amener de jeunes talents à des performances de haut niveau grâce à une grande sensibilité et à sa longue expérience de violoniste dans des orchestres de haut niveau. La tournée de l’orchestre s’arrêtera notamment à Strasbourg. Avec la symphonie en ré mineur de César Franck, c’est sans doute l’œuvre symphonique la plus célèbre du compositeur français qui sera jouée. La sixième symphonie d’Anton Bruckner, que le compositeur avait l’habitude de qualifier de son vivant de « plus audacieuse », sera le deuxième point au programme. Si l’on considère en même temps l’importance éminente de cette œuvre en tant que précurseur des symphonies monumentales 7, 8 et 9 de Bruckner, il est d’autant plus étonnant que cette œuvre ait dû se battre pour se faire une place de choix dans les répertoires des grands orchestres. La symphonie s’ouvre avec une grande densité symphonique dans le premier mouvement, suivi d’un adagio méditatif et calme, avant qu’un scherzo riche en couleurs ne conduise au final. Celui-ci fait référence à Bayreuth, puisque le début de la Liebestod d’Isolde dans Tristan et Isolde de Wagner y apparaît brièvement.
La symphonie en ré mineur de César Franck est sans doute l’œuvre symphonique la plus célèbre du compositeur français. La sixième symphonie d’Anton Bruckner, que le compositeur avait l’habitude de qualifier de son vivant de « plus audacieuse », sera la deuxième à l’affiche. Si l’on considère en même temps l’importance éminente de cette œuvre en tant que précurseur des symphonies monumentales 7, 8 et 9 de Bruckner, il est d’autant plus étonnant que cette œuvre ait dû se battre pour se faire une place de choix dans les répertoires des grands orchestres. La symphonie s’ouvre avec une grande densité symphonique dans le premier mouvement, suivi d’un adagio méditatif et calme, avant qu’un scherzo riche en couleurs ne mène au final. Celui-ci fait référence à Bayreuth, puisque le début de la Liebestod d’Isolde dans Tristan et Isolde de Wagner y apparaît brièvement.

Instrumentation :
Jeune Philharmonie franco-germano-hongroise

Nicolaus Richter – chef d’orchestre

Programme :
César Franck (1822 1890)
Symphonie en ré mineur
Anton Bruckner (1824 – 1896)
6ème symphonie en la majeur

Organisateur : Forum franco-allemand des jeunes artistes

Lieu : Conservatoire supérieur de Strasbourg

Date : 1/04/2024 à 20h00
Concert avec entracte, fin vers 22h00

Entrée gratuite et réservation non nécessaire

https://www.facebook.com/events/375436375078829/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.