VITALIC Live + Poltergeist- Strasbourg – La Laiterie

Quand :
15 octobre 2022 @ 18 h 00 min – 21 h 00 min
2022-10-15T18:00:00+00:00
2022-10-15T21:00:00+00:00
Où :
La Laiterie Artefact
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

Vitalic revient avec un cinquième album, qui se déclinera en deux volumes.
« DISSIDÆNCE », dont le titre est déjà tout un programme, est un disque que le producteur décrit comme un retour aux sources de son identité sonore, en forme de clin d’œil revisité à l’énergie rock de ses premiers albums.
Le premier volet de « DISSIDÆNCE » est une sorte de condensé de ce que Vitalic sait faire le mieux en vingt ans de carrière, de la tornade crasse à se dévisser la tête sur le dancefloor à la pop-song amoureuse et synthétique pour s’évader.
Avec cet album, dont suinte entre les beats énervés et les séquenceurs en cavale la colère sociale et politique face à la pandémie actuelle, Vitalic puise dans son passé son goût pour les synthés qui déraillent, les nappes qui filent de travers, les refrains entêtants et les voix distordues, les rythmes lourds gavés de sexe et de sueur, mais surtout son obsession passionnelle pour la dance music.
« DISSIDÆNCE » Épisode 1 peut ainsi s’écouter comme un hymne à la fête, un voyage dans un temps qui aujourd’hui n’existe plus, mais qui, et cet album en est la preuve éclatante, va revivre de tous ses feux, BPM en cavale et rage intacte à l’appui.
© Uni-T

Der französische Techno-Produzent feiert seine zwanzig Jahre im Geschäft mit zwei neuen Einspielungen. War Dissidaence (Episiode 1) mehr eine Auswahl von romantischen Liebesliedern, kommt der zweite Teil (Episode 2) dunkler, kalt und minimal, aber die Tracks explodieren immer noch schweißtreibend auf dem Dancefloor. Beide Episoden leben von kraftvollen Beats. Den Besucher erwartet ein toller Konzertabend.

POLTERGEIST(F)
Ari semble avoir creusé des millions de microsillons pour les remixer à sa sauce électro. Dans son histoire de fantômes, il convie Joy Division, New Order, Talking Heads, The Cure, Can, Kraftwerk, Nine Inch Nails ou Jeff Mills. Au banquet des Poltergeist se croisent les corbeaux de la cold wave et les barbares du krautrock, les métallos du rock indus et les freaks de la techno.
L’épicentre, c’est Berlin. Le mur, le Gotham interlope de Lou Reed, la trilogie de Bowie/Eno, les nuits toxiques des clubs underground… Seul avec sa guitare et ses claviers/machines, Poltergeist suggère tout cela par la puissance d’un set d’une heure tiré à quatre épingles. Ambiance lourde et dark, ample et majestueuse comme du Wagner.

https://www.facebook.com/events/328226082803799?eav=AfYpu844Im-cKN-g-HqjnbPyHpnjAK3Mn27W_H9qjWFLGRRPqvi_8n2eq317P6fvkss&paipv=0