Rachel Maclean – I’m terribly sorry (VR)

Quand :
29 février 2020 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
2020-02-29T10:00:00+00:00
2020-02-29T18:00:00+00:00
Où :
Casino Luxembourg
Forum d'art contemporain
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

« I’m Terribly Sorry » est une vidéo en réalité virtuelle qui se déroule dans un paysage urbain britannique dystopique abondant de gadgets touristiques géants frappés de l’Union Jack. Des citadins privilégiés affublés d’un énorme smartphone en guise de tête viennent à la rencontre de l’utilisateur.
Inoffensifs et confus au départ, ils racontent des histoires tordues et cherchent à lui soutirer de l’argent, leurs protestations se faisant de plus en plus sinistres pour finalement conduire à une tragédie sanglante… ou pas.

Apologie ou critique de la violence gratuite des jeux vidéo ? Froid cynisme de l’artiste face au Brexit ? La vidéo ne manquera pas de voir fleurir quantité d’interprétations.
_________________

Installée à Glasgow, Rachel Maclean (née en 1987 à Édimbourg) a obtenu son diplôme du Edinburgh College of Art en 2009. Son travail a retenu l’attention du public à l’occasion de l’exposition annuelle « New Contemporaries » plus tard dans l’année. Elle a représenté l’Écosse à la 57e Biennale de Venise en 2017 et a connu depuis un succès croissant, avec des commissions et expositions individuelles majeures dans des musées et galeries tels que Arsenal Contemporary New York ; Kunsthalle, Winterthur ; Nassauischer Kunstverein Wiesbaden ; The National Gallery, Londres ; Zabludowicz Collection, Londres ; KWM Art Center, Pékin ; Talbot Rice Gallery, Édimbourg ; The Hugh Lane, Dublin City Gallery, Dublin ; The National Gallery of Australia, Canberra ; Casino Luxembourg ; Artpace San Antonio, Texas ; HOME Gallery, Manchester, et Tate Britain, Londres.

https://www.facebook.com/events/1534292560043468/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.