Groupe de parole pour l’égalité Femmes-Hommes dans la musique

Quand :
6 novembre 2021 @ 9 h 00 min – 11 h 00 min
2021-11-06T09:00:00+00:00
2021-11-06T11:00:00+00:00
Où :
Maison Citoyenne Strasbourg
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

Lancement et 1ère réunion à Strasbourg d’un groupe de parole en faveur de l’égalité Femmes-Hommes dans la musique.

> Ouvert à toute personne évoluant en tant que professionnel.le ou amateur.e dans le secteur musical, quelque soit le métier ou la pratique (artiste, technicien.ne, producteur.trice, chargé.e de projet ou de mission, journaliste, enseignant.e, institutionnel.le ou élu.e, etc.);

> Gratuit et libre, sur inscription à sturmproduction(@)gmail.com (dans la limite des places disponibles) ;

> Le groupe est mixte et sera réparti en 2 sous-groupes non mixtes qui se rassemblent en fin de réunion pour résumer les thématiques abordées dans chaque groupe;

> Le groupe se réunira une fois par mois à Strasbourg, en présentiel.

Objectifs du groupe de parole :

> Pour tous : échanger, s’informer, sensibiliser, faire évoluer nos pratiques individuelles et collectives, contribuer à l’évolution sociétale et à l’égalité des genres au sein du secteur de la musique;

> Pour les femmes : créer des réseaux de sororité et renforcer la confiance en soi.

CONTEXTE :

L’égalité des genres est loin d’être acquise ; les droits individuels ou collectifs de la femme font toujours l’objet de luttes ; une fois acquis, ils sont vite remis en cause.

Dans le secteur musical, les chiffres sont alarmants. Dans son rapport 2021, l’Observatoire de l’égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication du Ministère de la Culture rappelle que « dans la programmation d’un échantillon de festivals emblématiques de musique en 2019, les femmes sont très minoritaires, avec 14 % de femmes programmées dans les festivals de musiques actuelles, et 22 % dans les festivals de musique classique. (…) 11 % d’artistes femmes seulement ont été primées aux Victoires de la musique du meilleur album depuis 1985. La situation est plus favorable dans la musique classique où un tiers de femmes ont été primées (33 %) ».

Nous sommes donc loin de la parité. En 2021, trop peu de femmes du secteur parviennent à faire carrière sur la durée, ou à briller sous les feux de la rampe. Qu’elles soient journalistes, productrices ou musiciennes, les femmes sont trop souvent cantonnées aux rôles d’exécutantes ou d’interprètes, sont moins financées, moins valorisées et moins encouragées que leur collègues masculins. Tous les indicateurs montrent qu’elles restent prises au piège de divers processus d’invisibilisation ou de censure tout au long de leur carrière (et en particulier lorsqu’elles vieillissent) : on ne les voit pas (elles sont peu nombreuses sur scène), on ne les entend pas (elles ont peu accès aux postes clés qui leur permettraient de faire entendre leur voix).
Pourquoi?

Creusons et oeuvrons ensemble pour faire bouger les lignes.

https://www.facebook.com/events/570444554164217