Bernie Bonvoisin, Samar Yazbek, Colas Gutman par Eric Naulleau

Quand :
10 septembre 2018 @ 16 h 00 min – 17 h 00 min
2018-09-10T16:00:00+00:00
2018-09-10T17:00:00+00:00
Où :
Cité de la musique et de la danse de Strasbourg
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

Trois auteurs importants nous livrent trois livres absolument nécessaires. Samar Yazbek, Bernie Bonvoisin et Colas Gutman sont pour la première fois réunis sur un même plateau, et c’est à Strasbourg. Ils dialogueront avec Eric Naulleau.

À travers la déambulation vive et poétique de cette adolescente singulière dans l’horreur de la guerre, la syrienne Samar Yazbek continue son combat pour exposer aux yeux du monde la souffrance du peuple syrien.
“La Marcheuse” (Stock) est l’histoire de Rina; Rima aime les livres, surtout Le Petit Prince et Alice au pays des merveilles, le dessin et… marcher. La jeune fille, qui ne parle pas, souffre d’une étrange maladie : ses jambes fonctionnent indépendamment de sa volonté, dès qu’elle se met à marcher elle ne peut plus s’arrêter.Un jour d’août 2013, alors qu’elle traverse Damas en bus, un soldat ouvre le feu à un check-point. Sa mère succombe sous les balles et Rima, blessée, est emmenée dans un hôpital pénitencier avant que son frère ne la conduise dans la zone assiégée de la Ghouta…

Bernie Bonvoisin, fondateur du groupe Trust est connu pour ses engagements politiques et rencontre dans
“La danse du chagrin” (Don Quichotte), une génération sacrifiée dans les camps syriens au Liban.
Un jour d’été 2015, il décide de se rendre au Liban et d’aller à la rencontre des jeunes Syriennes et Syriens réfugiés au pays du Cèdre. Dans les camps et les squats de fortunes où les exilés forcés survivent dans un dénuement extrême, le long de la frontière, il veut recueillir les mots d’une enfance volée par la guerre et le terrorisme, dont l’innocence anéantit tous les discours politiques…

Colas Gutman, auteur pour la jeunesse de Chien pourri publie son premier roman adulte, “Le complexe d’Hoffman” (Olivier) où il décrit les origines du racisme dès la cour de récréation.
” Le petit Hoffman, il a reçu une lettre dans son école. Des lois anti-alsaciennes, qu’il n’a pas le droit de faire du sport, d’aller au square ou même aux toilettes. Le petit Hoffman, quand il chasse pas les nazis de son école ou qu’il fait l’assistant respiratoire pour sa maman dépressionnaire, il écrit un livre : 83 ans. C’est l’histoire d’un type qui ne peut pas mourir avant cet âge fatal, mais ce n’est pas du tout une histoire pour enfants, parce que de l’enfance, Simon Hoffman, il n’en a jamais eu. “
Burlesque, émouvant, et parfaitement irrespectueux, Colas Gutman décrit un monde où la bonté est rare et la sécurité absente.

—-
ENTRÉE LIBRE
> Lundi 10 septembre à 18h à la Cité de la Musique et de la Danse
> Rencontre suivie d’une séance de dédicaces
—-
Les Bibliothèques idéales, festival de la Ville de Strasbourg et de la librairie Kléber, du 7 au 16 septembre
Programme complet > https://fr.calameo.com/read/00182191953f7f52a0716

https://www.facebook.com/events/692682884432908/